logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/06/2016

Un jour Eternité

 

Un Jour Eternité

 

J'aurais aimé naître papillon . Sortir de mon cocon et parcourir le monde à la recherche de "petite étoile" qui , j'aurais fait ce voeux , serait également un papillon . J'aurais laissé sécher mes ailes et je serais parti la retrouver , quelque part , je ne sais où.

DSCN5482.JPG

 

Mais pendant une journée éternité , je n'aurais eu de cesse de voyager afin de la rencontrer , sur une fleur , sur une branche luttant dans un vent contraire ou accrochée au tronc d'un arbre . Une journée éternité avec elle , où qu'elle soit , et je me ferais le plus charmant des papillons qu'elle n'ait jamais rencontré . La tâche serait lourde de conséquence mais je ne faillirais pas ! Le chemin et les recoins nombreux mais je persévérais dans ma quête .

DSCN5796.JPG

 

Une fois sur la bonne piste après avoir demandé à la nature , si cela était possible , et une fois l'avoir rencontrée , je tournoierais autour d'elle et , sur une fleur mes ailes déployées, je lui ferai admirer et apprécier mes teintes .

DSCN5801.JPG

 

J'espère qu'elle saura voir l'unique présage dans cette opportunité afin de connaître l'amitié . Partager en fin de journée un instant unique qui restera gravé à jamais dans nos mémoires pour ne plus être seul et ainsi avoir vécu , avoir profité de ma vie comme un moment heureux et chaleureux .

DSCN5821.JPG

 

Juste elle et moi où nos chemins croisés resteront inscrits dans la mémoire. Puis la nuit , le long sommeil des anges décideront  de ce qu'ils pourraient faire de nous dans un paradis toujours plus merveilleux et aux secrets bien gardés ...

DSC_4053.JPG

Jean  (NANJE)

Ce texte écrit par Jean,et faisant parti de son premier recueil:"Pensées vagabondes" m'a touchée.

Christiane

 

 

07:40 Publié dans Poésie, Texte | Lien permanent | Commentaires (3)

17/01/2016

Bon dimanche !

Bonjour les amis 

Je vous souhaite un doux dimanche avec ces conte.

Dimanche dernier,à Nice,comme une fois par mois,le premier étage d'un restaurant bio est réservé aux conteurs.

Gratuit et ouvert à tous !

Magique !

Imaginez des contes venus d'autres parties du monde,l'Afrique en particulier et sa conteuse Théodora,le provençal,le poète aux quatrains humoristiques!

Imaginez les enfants allongés par terre sur le parquet délavé,attentifs,ainsi que les ados qui,pour une fois avaient délaissé leurs portables, et les adultes,transportés dans ces pays imaginaires .

J'avais l'impression,dans ce grenier,avec ciel gris plombé,d'être à la veillée,comme il y a longtemps.

Merci à Isaac le conteur,d'avoir crée cette rencontre.

Je voulais la partager avec vous

Christiane

 

 


L'âne du fermier
Ce n'est pas un fardeau, c'est mon frère !

 

Sur un sentier raide et pierreux
j' ai rencontré une petite fille
qui portait sur son dos
son jeune frère.

Mon enfant, lui ai-je dit,
tu portes un lourd fardeau.
Elle me regarde et dit:
Ce n'est pas un fardeau,
monsieur, c'est mon frère.

je restais interdit.
Le mot de cette enfant courageuse
s'est gravé dans mon coeur.

Et quand la peine des hommes m'accable
et que tout le courage me quitte,

le mot de l'enfant me rapelle:
Ce n' est pas un fardeau que tu portes,
c' est ton frère...

 

Auteur inconnu

Epouvantails.jpg

Le secret du bonheur - conte africain !

 

Un enfant demande à son père:

- Dis papa, quel est le secret pour être heureux ?
Alors le père demande à son fils de le suivre. Ils sortent de la maison, le père sur leur vieil âne et le fils suivant à pied. Et les gens du village de dire:
- Mais quel mauvais père qui oblige ainsi son fils d'aller à pied !
- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison, dit le père.

Le lendemain ils sortent de nouveau, le père ayant installé son fils sur l'âne et lui marchant à côté. Les gens du village dirent alors:
- Quel fils indigne, qui ne respecte pas son vieux père et le laisse aller à pied !
- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.

Le jour suivant ils s'installent tous les deux sur l'âne avant de quitter la maison. Les villageois commentèrent en disant:
- Ils ne respectent pas leur bête à la surcharger ainsi!
- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.

Le jour suivant, ils partirent en portant eux-mêmes leurs affaires, l'âne trottinant derrière eux. Cette fois les gens du village y trouvèrent encore à redire:
- Voilà qu'ils portent eux-mêmes leurs bagages maintenant ! C'est le monde à l'envers !
- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.

Arrivés à la maison, le père dit à son fils:
- Tu me demandais l'autre jour le secret du bonheur.
Peu importe ce que tu fais, il y aura toujours quelqu'un pour y trouver à redire.
Fais ce qui te plaît et tu seras heureux.

Auteur inconnu

 

02/09/2015

Histoire de doudou...

Bonjour!

Heureuse d'être de retour parmi vous !

 

 

Je vais vous conter cette belle histoire vraie,récente,et qui m'a touchée.

Facebook a ses adeptes,mais très peu pour moi.

Mais il y a des exceptions:

Cédric,comme tous les enfants,adore son "doudou".Il le promène,le jette partout,l'embrasse,mais il ne s'en sépare jamais.

Et puis,la semaine dernière,le drame:

Le "doudou" était perdu,et les plus affolés furent les grand parents,à la recherche du précieux "lapinou".

Hélas,aucune trace,nulle part.

Mais la maman a une idée:

Pourquoi ne pas passer une annonce sur Facebook?

Ainsi se termine avec joie cette belle histoire:

Le lendemain,le téléphone sonne, le doudou avait été retrouvé au supermarché .

 

IMG_6203 - copie.JPG

 

La première rentrée des classes s'est bien passée.

Devinez pourquoi?

Si un jour vous trouvez un "doudou",posez le sur un rebord de fenêtre,de clôture,quelqu'un le reconnaitra...

 

Je vous souhaite une belle journée

Christiane

24/04/2015

Du courage...

Il a eu le courage de le dire haut et fort le Pape François:

Parler du génocide arménien

" Occulter ou nier le mal,c'est laisser une blessure ouverte sans la panser"

Certains ont des malles pleines de souvenirs.

Voilà tout ce qu'il me reste de mes ancêtres:

Une croix et une photo

 

P1010886.JPG

 

Et la peur,viscérale,ancrée .Ma mère avait toujours peur,un chien qui aboyait un peu trop fort,une lettre reçue...

Mon arrière grand père,pasteur ,comme tant d'autres était parti essayer de faire fortune en Amérique.Mais il est revenu pour mourir.

Certains ont survécu

 

 Des vies brisées,des non-dits,une cascade de faux,tout était faux sur les papiers avec la mention "apatride" de ma mère

C'est une chance d'avoir une photo aussi ancienne.

 

Arrière grands parents 001.jpg

 

Il faut du courage pour vivre,et du courage,nous en avons,nous ,les arméniens,de la pudeur aussi.

Pas de rancune ni de haine

 

DSCN1277.JPG

Merci la France

DSCN1265.JPG

 

DSCN1257.JPG

L'avenir

DSCN1274.JPG

DSCN1278.JPG

Mais ne pas oublier

 

DSCN1250.JPG

 

DSCN1273 - copie.JPG

 

 

929401603.JPG

 

 Une petite flamme veille:

Repose en paix André

Christiane

 

08:16 Publié dans famille, Texte | Lien permanent | Commentaires (13)

15/03/2015

Le dernier cadeau

Elle était arrivée un matin de rentrée scolaire,dans la classe de CM2.

Tous les enfants la regardait avec stupeur et convoitise:elle  descendait d'un taxi !

"Elle doit être riche murmuraient les enfants"

Aucun enfant ne la connaissait,mais ils surent vite l'entourer.

Elle répondait,souriante et heureuse d'être là.

Mais elle ne parlait pas beaucoup,juste le nécessaire.

Pendant quelques temps elle disparut.Son sourire manquait à tous.

Un matin de décembre, peu avant la Saint Nicolas,elle arriva en retard à l'école.

L'institutrice ne la gronda pas.

Le chauffeur de taxi l'accompagnait,les bras chargés de jouets.

Personne ne savait que c'était son père et qu'ils n'étaient pas riches du tout.

Elle distribua tous ses jouets en tenant compte des goûts de chacun:

Pour Liza,une belle poupée brune

Pour Pascal un jeu de Mécano

Pour Méline une corde à sauter

Chacun eu sa part de cadeau.

 

La vie est parfois étrange...

La mort d'un enfant ne devrait pas en faire partie.

Mais...

Sa maman était déjà au ciel et c'était son tour à présent.

Son dernier cadeau fut un sourire pour son papa.

 

 

DSC_3109.JPG

 A tous les enfants partis trop tôt...

 Christiane

17:34 Publié dans Enfance, Texte | Lien permanent | Commentaires (7)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique