logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/09/2018

Une découverte...

 
L'église de la place Saint-François à Nice.
 

L'église de la place Saint-François à Nice. Photo F.C.

Elle sera la star de ces journées du patrimoine à Nice: l'église des Franciscains de la place Saint-François, dont les vestiges ont été découverts par la Ville lors des travaux de réhabilitation du Palais communal, pourra être visitée pour la première fois ce week-end.

"C'est un moment d'émotion. Il s'agit du seul lieu de cette époque que Nice ait conservé..." a rappelé le maire, qui avait choisi ce symbole pour lancer les journées européennes du patrimoine.

"Du haut de ces voûtes, sept siècles nous contemplent... Il s'agit du volume religieux le plus important que nous ayons à Nice. Car la dalle d'origine de l'édifice se situe encore trois mètres sous nos pieds!" 

Ce monument, avait été construit en 1250 par les Franciscains, agrandi deux siècle plus tard, puis mis au goût baroque au XVIIIe siècle, avant que ses religieux ne soient chassés par la Révolution française.

Elle avait été vendue à des particuliers. En 1936, pour aménager le cinéma du Capitole, puis un dancing, les différents propriétaires avaient créé partout des murs, des cloisons, des planchers, des plafonds, des mezzanines en béton, des faux-plafonds, des escaliers, des caves. Depuis 1960, une partie de l'édifice était aussi devenue un lieu de stockage de containers d'ordures, de matériel et de véhicules pour le service du nettoiement.

P1120772.JPG

"D'un couvent et d’une église du 13e siècle, on en a fait des logements, des écuries, des entrepôts, des bureaux, des commerces, un hôtel, un dépôt d’ordures, un cinéma et un dancing!" résume le maire.

"Nous ne savions pas que sous le béton et les différents aménagements, il y a avait cette église. Ce n'est qu'en grattant la façade du Palais communal qu'on s'est rendu compte qu'il y avait quelque chose..."

Depuis, la municipalité n'avait eu qu'une priorité: retrouver les volumes du monument, et lui rendre son état initial. Des travaux ont été engagés pendant plusieurs mois. 1.500 tonnes de gravats ont été évacués par une noria de 100 camions en quatre mois, pour une première tranche de chantier de 950.000 euros.

Une deuxième tranche d'un coût de 300.000 euros va bientôt commencer, afin de casser l'actuelle dalle de la nef ,pour atteindre le plancher d'origine, et commencer, dès 2019, les fouilles sédimentaires de l'église.

Car nul doute que le monument a encore bien des secrets à livrer...

 

 

Une émotion intense nous a tous saisis :

Ce que vous voyez en bleu,ce sont les couleurs de la salle du cinéma,et au fond les fenêtres d'anciens appartements.

P1120810.JPG

 

P1120779.JPG

 La voilà qui sort de l'oubli

P1120792.JPG

Deux mètres de fouilles plus bas:

Le sol du 15 éme siècle et un autel jusque là enfoui.

Encore deux ans de fouilles pour atteindre le niveau du 13 ème siècle

Mais pourquoi le sol a t'il été rehaussé?

La guide nous donne les explications:

Cette église avait été construite à côté du fleuve (le paillon aujourd'hui souvent à sec mais pas toujours),et à l'époque de grandes inondations étaient fréquentes,il donc fallu  remonter le niveau.

Malheureusement in ne reste aucun document de l'époque sur la construction de cette église.

P1120797.JPG

A côté de l'église il y avait un cloître anciennement transformé en hôtel,et sous les voutes,des abreuvoirs à chevaux.

P1120769.JPG

P1120783.JPG

Il devait y avoir des vitraux dans ces fenêtres

P1120801.JPG

Petit à petit...Tout réapparait

P1120804.JPG

nice-croix-seraphique-cimiez.jpg

La croix séraphique a été sauvée par une riche famille qui l'a cachée lors de la révolution française.

Actuellement elle est dans le monastère de Cimiez.

P1120768.JPG

 Il reste encore tant à faire

Derrière on aperçoit "la tour",en réalité le clocher de l'église !

Une amie de vieille souche niçoise est tombée des nues:elle ne savait pas qu'il y avait une très grande église place Saint François,notre place qui sert de marché aux poissons,de lieu de rendez-vous au coeur du vieux Nice.

P1120767.JPG

La visite est terminée ,j'aurais pu vous en dire beaucoup plus.

Ce n'était pas la visite du palais de l'Elysée,mais une visite chère au coeur des niçois.Il y avait foule !

J'espère vous avoir fait partager mon enthousiame

Christiane

 


  

 

30/04/2018

L'Hermione à Nice

Bonjour les Amis,

C'était mercredi matin:

L'Hermione est annoncée ,elle arrive !!

Vite vite,j'enfourche ma moto Suzuki 125cc,mon appareil photo en bandoulière direction le port de Nice.

Il fait bien gris,ce n'est pas grave.

P1120192.JPG

La voilà,accueillie comme une reine !

P1120202.JPG

Elle est belle !

P1120208.JPG

Tous ces bénévoles peuvent être fiers du travail accompli !

P1120210.JPG

P1120219.JPG

Coups de canon (factices) de bienvenue 

P1120233.JPG

La vieille grue du port datant du siècle dernier et soigneusement entretenue la regarde avec bienveillance 

P1120238.JPG

La voilà à quai:

La fanfare bretonne joue Nissa La Bella à la cornemuse !

Le comité d'accueil est là,mais moi j'ai retenu la ferveurs des badauds,niçois ou non,qui sont venus très nombreux assister à son arrivée.

J'ai du jouer du coude pour prendre les photos !

P1120240.JPG

Voici le port de Nice tel qu'il était en 1850:

Ce sont les forçats qui l'ont construit.

Ce n'était qu'un marécage avant le rattachement de Nice à la France.

Merci à Vendamont d'avoir fait une note .

Je ne peux plus lui laisser de commentaires,grrrr!

 

Bonne journée à tous

Christiane

P1120245.JPG

Pour demain 

 

 

 

 

09/04/2018

Objets inanimés...

Chers amis du blog,

Le coin de ma rue réserve des rencontres insolites,non pas humaines mais...

Jugez en par vous même:

photo0_2.jpg

Une grande malle en parfait état,aussitôt donnée à une amie qui venait d'être grand-mère et qui a fabriqué un joli intérieur

P1100243.JPG

Une oeuvre d'art couleur marron,repeinte couleur azur:

Les détails sont plus visibles:vagues,bateau,oiseaux

 

P1120149.JPG

Une orchidée très triste,mais tellement chouchoutée qu'une fleur est en train de pousser !

P1120137.JPG

Un lustre en opaline des années 1960

P1120142.JPG

Une arche 

P1090770.JPG

Un meuble à épices en pin massif extrêmement lourd mais qui a immédiatement trouvé sa place dans la cuisine !

P1120139.JPG

Un meuble en fer forgé   

P1090775.JPG

8 verres en cristal gravés 

P1120151.JPGet elle fonctionne !

P1100244.JPG

Un meuble de salle de bain en hêtre massif,très lourd lui aussi quand il a fallu le transporter ,il a trouvé sa place dans le garage

P1100057.JPG

 Deux vaches des villes !

P1120134.JPG

Encore un lustre,en plastique celui-ci:

Jean qui est grand ne se cogne plus la tête !

A présent je vous montre un échantillon d'objets qui s'en sont allés à la brocante,et vendus pour une association,juste quelques uns :

P1110838.JPG

 

P1100210.JPG

 Ces deux camions de pompiers méritent une explication:

Je les ai trouvés tout droit sortis de la cave où ils devaient êtreentreposés depuis fort longtemps,recouverts d'une épaisse couche de poussière ;La télécommande à fil indique les années 1970-1975

Après décrassage,j'ai mis des piles et miracle,tout fonctionnait:

la grande échelle,la sirène,les rouesqui avancent et reculent !

Et ce que je ne savais pas lors de la vente à la brocante,c'est qu'il y a des adultes qui collectionnent les camions de pompiers:

Résultat:une très belle vente !

P1100043.JPG

Parmi tous les autres objets :du linge de maison presque neuf,avec encore les plis,un carton d'objets de fêtes plein,une autre malle en osier,de la vaisselle de qualité,une table ikéa en bois massif,un vase en raku (technique japonaise de cuisson à la cendre du plus joli effet),à cet endroit quelqu'un avait écrit:

"servez-vous",

En fait cela dure depuis des années

Je suis toujours étonnée par ce cimetière d'objets,certes pas perdus pour tout le monde,mais combien sont enfermés dans les sacs poubelle,un vrai gâchis,cette société de consommation me fait un peu peur.

Il est vrai aussi que si vous essayez de vendre sur internet,les gens veulent acheter presque gratuit,alors autant donner,ou échanger ,un mouvement plus écologiste est né,grâce à internet aussi.

Une chorale d'enfants

Le titre:Ramasseurs d'objets


Et aussi:

Serge reggiani:

Les objets perdus


Bonne journée

Christiane

 

 

 

05/11/2017

Bon dimanche !

Bonjour les amis,

Le temps passe...trop vite,et déjà novembre est là

Après 6 mois de soleil,la pluie est enfin tombée cette nuit,avec son cortège de vent et de tonnerre:impressionnant !

Cette pluie était attendue depuis si longtemps,les agriculteurs ont beaucoup souffert,les bêtes aussi,et l'eau a commencé à manquer dans certains village;Les chenilles processionnaires sont réapparues hors saison,causant d'importants ravages sur les arbres .

Félicia est venue se réfugier au fond du lit,pour être en sécurité,beaucoup moins détendue que sur cette photo:

P1010365.JPG

Je vous souhaite un doux dimanche

Christiane

P1110840.JPG

P1110839.JPG

Prochains bouchons pour le marché de Noel 


26/06/2017

Fête de la musique

Paul Valery déclara en sortant du Vieux Logis : « Je viens d’avoir une véritable jouissance d’art...mais ce que j’admire le plus, c’est le long et patient effort, l’amour et le goût qu’il a fallu à un homme aux ressources modestes, pour arriver à constituer et à présenter comme il l’a fait un ensemble dont il a été à lui seul, le constructeur, le collecteur et, si j’ose dire, le metteur en scène. » Le vieux jardin niçois très agréable agrémente la visite de cette demeure.

C'est une villa unique au monde. Ce vieux moulin à huile entièrement remodelé en villa niçoise au début des années 30 reconstitue un intérieur de la fin du Moyen Age et de la Renaissance. Objets d'art religieux médiéval, objets usuels et mobiliers des XIVe, XVe et XVIe siècles, chaque pièce présentée ici a été rassemblée par le collectionneur et passionné d'art ancien, le révérend père dominicain Alfred Lemerre (1868-1960). L'artisanat français y est représenté par toute les corporations de métiers : peintres, sculpteurs, ferronniers, céramistes, potiers, huchiers, chaudronniers ou maîtres verriers... Le Père lègue son " musée " à la Ville en 1935 à la seule condition : le laisser tel qu'il a été créé. Durant votre visite, ne manquez pas la resserre en bois du XIVe siècle, la collection d'une centaine de burettes d'églises en étain fabriquées dans différentes françaises, l'autel d'église en bois sculpté et peint dédié à saint Jacques, la pietà franc-comtoise du XIIIe siècle et les vitraux représentants des scènes bibliques du XVe siècle.

prieure_vieux_logis.jpg

Bonjour !

Je suis pourtant née à Nice,mais c'est par hasard,en allant écouter une amie chanter dans une chorale,que j'ai découvert cet endroit magique !

Le comité de quartier avait organisé ce soir là,sa fête de la musique.

J'avais l'impression d'être invitée chez des amis:

 "Un jardin partagé",c'est à dire un jardin potager ouvert aux habitants du quartier et géré par une association,une petite scène,et cette maison typiquement niçoise de ces années -là,avec sa couleur ocre,ses oliviers et quelques bancs pour écouter et se reposer

Unknown copie 2.jpg

photos google 

images.jpg

Unknown.jpg

 

IMG_20170621_180115 2.jpg

IMG_20170621_203754 2.jpg

IMG_20170621_204713 2.jpgKrystalriver :Duo classique:

Des chants lyriques interprétants de airs contemporains

La harpe nous rafraichissait,telle une cascade !

IMG_20170621_195713 2.jpg

 Des séniors en peine forme :

La chorale "Coeur à coeur"

IMG_20170621_223403 2.jpg

Mais aussi de la jeunesse:tout le monde danse le Madison avec le groupe CAVEMEN,quinquet Blues totalement déchainé !

IMG_20170621_213311 2.jpg

Quelle douce nuit !

Merci à l'Association Colline Saint-Barthélémy Prieuré et aux bénévoles qui nous avaient préparé un copieux buffet pour l'entracte!

En partage avec vous

Christiane

Numériser 3.jpeg

 

  

 

17/05/2017

Les jardins partagés de Saint Roch

P1100162.JPG

Caché dans un coin de rue à Nice,il existe un coin de verdure miraculeusement préservé grâce à l'acharnement des habitants du quartier et de l'association: "Terra segurana"

P1100167.JPG

"Réconcilier l’Homme et la Terre, promouvoir les arts scéniques et ornementaux, retisser un lien social, interculturel et intergénérationnel, créer des emplois et même redynamiser une économie locale, tels sont les objectifs de cette association. Elle œuvre pour la préservation et la maintenance du Patrimoine du Pays Niçois, voire un Arche de Noé de biodiversité sur tout le territoire.
Récemment, nous avons eu l'opportunité de venir en aide à une responsable de comité de Quartier de la ville de Nice même afin de sauver des parcelles encore vertes, que la municipalité veut faire disparaître, au profit du sacro saint bétoun.
A Saint-Roch, il existe un petit bout de terrain de 350 m² qui abrite des arbres centenaires et des vignes de framboises. C’est un des derniers poumons dans ce quartier fortement urbanisé.
C'est pourquoi, pour éviter que l'on ampute ce terrain pour en faire un rond-point parfaitement inutile, nous avons aidé à la création, grâce à la volonté du comité de quartier, d’une nouvelle association : "Les Jardins Partagés de Saint Roch", avec qui nous travaillons en collaboration constante.


En réponse de la population du quartier, deux caroubiers, espèce indigène et protégée par la loi, ont été plantés sur les parties alignées par le PLU et une plaque commémorative est en train d’être gravée au nom de tous ceux qui ont participé.
Nous effectuons aussi les démarches pour un autre terrain à préserver dans ce même quartier afin de multiplier des lieux de rencontres entre les habitants, des lieux de convivialité et de partage. Les enfants du quartier pourront voir des légumes autrement que dans des bacs de la grande distribution.
A ce jour, d’autres comités de quartier sont intéressés par les jardins partagés et nous ont contactés, nous serons heureux de leur apporter notre expérience.
Nous avons, ailleurs, d'autres opportunités pour créer ces jardins partagés que la population réclame. (Cimiez, 1 hectare, Falicon 2500m², la Colmiane 5000m², Roquesteron 8 hectares, Pierrefeu 4 hectares, St Martin du Var, St Blaise, la Bornala, les Moulins, st Laurent du Var, …)
Nous œuvrons à récupérer ces terres agricoles qui sont, ne l'oublions pas, une partie de notre patrimoine, en permettant à nos concitoyens de pouvoir manger sain et naturel. De plus, nous diminuons la pollution et les transports."

P1100135.JPG

La jolie petite Camelia est heureuse et son papa lui explique comment poussent les fraises et les légumes

P1100150.JPG

P1100141 copie.JPG

L'eau est puisée à l 'ancienne,à 4 mètres de profondeur ,tirée de notre fleuve "le Paillon"

P1100158.JPG

Voici un bouquet de courgettes:

A Nice nous mangeons les fleurs en beignets,farcies avec de la viande,c'est un vrai régal!

P1100156.JPG

Voici la fève ,qui se déguste crue et entre dans la composition de la salade niçoise.

Ma mère d'origine arménienne les faisait blanchir et nous les mangions en salade avec des oignons.

P1100165.JPG

P1100171.JPG

 

P1100172.JPG

P1100143.JPG

Ce joyeux bric à brac me fait réfléchir:

Pour une fois,le lieu ne rentre pas dans les cases:

Ce lieu fait de la résistance !

P1100146.JPG

C'est ce que pense cette grenouille philosophe 

P1100176.JPG

Ce figuier centenaire me rappelle des senteurs d'enfance

P1100166.JPG

Il y avait longtemps que je voulais pousser la vieille porte toute de guingois et rencontrer ces habitants:

Ce lieu de partage m'enchante:

Merci aux personnes présentes qui m'ont si bien accueillie

Dans notre ville hyper urbanisée et structurée,cela fait du bien à la petite fille élevée dans un village et qui n'a pas oubliée ses origines.

Christiane

Ce petit jardin a eu plus de chance:

 

  

27/03/2017

La première fête niçoise

Il y avait fête dans mon quartier en ce dernier dimanche du mois de mars:

Le festin des cougourdons

P1090895.JPG

Danses niçoises

 

 

P1090865.JPGDanses bourguignonnes

P1090878.JPG 

La nursery des cucurbitacés

P1090879.JPG

Et leur papa !

 

P1090869.JPG

P1090885.JPG

P1090887.JPG

Atelier de fabrication d'instruments de musique

P1090882.JPG

Une belle niçoise !

P1090890.JPG

Deux belles bourguignonnes

P1090874.JPG

Notre célèbre pan-bagnat

P1090872.JPG

Et sa recette diététique

Hélas plus de Tourta de Blea:

DSCN4017.JPG

 

P1090877.JPG

 Le nougat aux figues pour dessert !

P1090876.JPG

Celui ci aux oranges amères:tous deux déconseillés aux diabétiques !

 

Et surtout une visite au stand des écrivains contemporains niçois et en particulier:

Cathie Fidler 

Son blog 

  

P1090902.JPG

Ce fût une belle journée...

P1090903.JPG

Christiane 

 

 

 

19/02/2017

Bon dimanche !

Bon dimanche les Amis

Je vous offre une des danses apprise avec notre groupe niçois (beaucoup plus agité)

"Nissart per Tougiou":Ecoutez les paroles prémonitoires de La Pissaladière (tarte aux oignons grillés).

Une fois par mois,c'était hier soir samedi,nous nous réunissons avec d'autres groupes de la région,dans un village proche de Nice,nous apportons le pique -nique "tiré du sac",nous partageons notre repas et nous dansons.

Il y avait des enfants,deux chiens,une jeune femme (la compagne de Sylvain,le joueur d'accordéon) sur le point d'accoucher mais qui dansait quand même:cette petite fille aura l'oreille musicale!

Provision de joie et de bonheur loin des rumeurs de la grande ville...

 

On dirait que cette valse écossaise a fait le tour des régions ,et peut-être du monde !

Bon et doux dimanche

Christiane

IMG_20160416_135131.jpg

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique