logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

17/01/2016

Bon dimanche !

Bonjour les amis 

Je vous souhaite un doux dimanche avec ces conte.

Dimanche dernier,à Nice,comme une fois par mois,le premier étage d'un restaurant bio est réservé aux conteurs.

Gratuit et ouvert à tous !

Magique !

Imaginez des contes venus d'autres parties du monde,l'Afrique en particulier et sa conteuse Théodora,le provençal,le poète aux quatrains humoristiques!

Imaginez les enfants allongés par terre sur le parquet délavé,attentifs,ainsi que les ados qui,pour une fois avaient délaissé leurs portables, et les adultes,transportés dans ces pays imaginaires .

J'avais l'impression,dans ce grenier,avec ciel gris plombé,d'être à la veillée,comme il y a longtemps.

Merci à Isaac le conteur,d'avoir crée cette rencontre.

Je voulais la partager avec vous

Christiane

 

 


L'âne du fermier
Ce n'est pas un fardeau, c'est mon frère !

 

Sur un sentier raide et pierreux
j' ai rencontré une petite fille
qui portait sur son dos
son jeune frère.

Mon enfant, lui ai-je dit,
tu portes un lourd fardeau.
Elle me regarde et dit:
Ce n'est pas un fardeau,
monsieur, c'est mon frère.

je restais interdit.
Le mot de cette enfant courageuse
s'est gravé dans mon coeur.

Et quand la peine des hommes m'accable
et que tout le courage me quitte,

le mot de l'enfant me rapelle:
Ce n' est pas un fardeau que tu portes,
c' est ton frère...

 

Auteur inconnu

Epouvantails.jpg

Le secret du bonheur - conte africain !

 

Un enfant demande à son père:

- Dis papa, quel est le secret pour être heureux ?
Alors le père demande à son fils de le suivre. Ils sortent de la maison, le père sur leur vieil âne et le fils suivant à pied. Et les gens du village de dire:
- Mais quel mauvais père qui oblige ainsi son fils d'aller à pied !
- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison, dit le père.

Le lendemain ils sortent de nouveau, le père ayant installé son fils sur l'âne et lui marchant à côté. Les gens du village dirent alors:
- Quel fils indigne, qui ne respecte pas son vieux père et le laisse aller à pied !
- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.

Le jour suivant ils s'installent tous les deux sur l'âne avant de quitter la maison. Les villageois commentèrent en disant:
- Ils ne respectent pas leur bête à la surcharger ainsi!
- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.

Le jour suivant, ils partirent en portant eux-mêmes leurs affaires, l'âne trottinant derrière eux. Cette fois les gens du village y trouvèrent encore à redire:
- Voilà qu'ils portent eux-mêmes leurs bagages maintenant ! C'est le monde à l'envers !
- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.

Arrivés à la maison, le père dit à son fils:
- Tu me demandais l'autre jour le secret du bonheur.
Peu importe ce que tu fais, il y aura toujours quelqu'un pour y trouver à redire.
Fais ce qui te plaît et tu seras heureux.

Auteur inconnu

 

Commentaires

Surement un agréable moment à partager....
Merci Christiane et bon dimanche
Bisous
Anita

Écrit par : anita | 17/01/2016

Le deuxieme je le connaissais
J'aime les soirées contes il y en a assez souvent ici

Je te souhaite un bon dimanche
Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 17/01/2016

Bon Dimanche ...enfin il se termine !!
Bisous
Nicole

Écrit par : Nicole la Berrichonne | 17/01/2016

Merci pour ces leçons de philosophie et ces histoires pleines de bon sens.
Bonne soirée, bises,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 23/01/2016

Deux belles histoires.
Bises.

Écrit par : pimprenelle | 28/01/2016

J'ai bien aimé la lecture de ce conte. J'aime aussi l'idée de cette rencontre du dimanche. Je te souhaite une excellente fin de semaine. Demain déjà jeudi. Ici, c'est la pluie et le temps doux. Horrible pour les station de ski.
Gros bisous
Pierrette

Écrit par : pierrette | 04/02/2016

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique